Gestion des sinistres

Sécurité

Electricité

La négligence et l’inconscience sont à l’origine de beaucoup d’accidents électriques domestiques : prises multiples surchargées, cordons électriques rafistolés… Ne prenez jamais l’initiative de modifier l’installation électrique de votre logement, votre sécurité et celle de votre famille en dépend. Il vous appartient en revanche de remplacer les interrupteurs, prises de courant, fusibles, ampoules, tubes lumineux.
Coupez toujours le courant au disjoncteur avant toute intervention, même pour changer une ampoule.


Attention : veillez à la proximité de vos lampes halogène avec vos rideaux.
Si vous avez des enfants en bas âge, utilisez des caches prises.

 

Gaz

Le tuyau de raccordement à votre gazinière a une durée de vie limitée. La date à laquelle
vous devez le changer est directement inscrite sur le flexible. Il est aussi possible aujourd’hui de vous équiper d’un flexible d’une durée de vie illimitée. Renseignez-vous dans le commerce.
Votre logement est équipé d'une chaudière murale. Un entretien annuel est assuré par la société missionnée par la Coop'. Retrouvez ici la fiche pratique vous indiquant les éléments de votre chaudière faisant l'objet d'une vérification obligatoire.
 

Incendies 

Leur cause est souvent due à une friteuse «  oubliée  » sur le feu…

Polystyrène : il reste interdit à la pose au plafond ou ailleurs. Il devient très dangereux en cas d’incendie (toxicité, danger de brûlures graves). 
Conseils pratiques en cas d'incendie : Brochure "En cas d'incendie" éditée par les pompiers de Paris. 

 

Que faire en cas de sinistre ?

Avant toute chose, relisez votre contrat.
Pour un dégât des eaux, un incendie ou une explosion, vous devez déclarer le sinistre dans les cinq jours qui suivent par lettre recommandée avec accusé de réception.
Dans votre courrier, précisez votre nom, votre numéro de contrat, la nature du sinistre et la description des dommages.


Notez également l’existence éventuelle de dégâts chez les voisins ou dans l’immeuble. Vous devez mentionner les éléments concernant l’assurance de votre propriétaire, en l’occurrence la Coop' (téléphonez au siège pour l’avertir du sinistre, et pour qu’il vous donne les numéros de son courtier et de sa police d’assurance).
Une fois que vous aurez envoyé le courrier, un expert mandaté par l’assureur viendra constater le sinistre. Il est conseillé d’assister à l’expertise.


Parallèlement, pensez à constituer un dossier avec tous les justificatifs possibles : photos, factures ou bons de garantie des biens détériorés lors du sinistre. Votre assureur doit savoir combien vous rembourser.


Bon à savoir : ne jetez pas les biens détériorés avant l’expertise, ils permettront à l’assurance de bien prendre en compte la nature de la détérioration.